La marche pour décongestionner le nez bouché en permanence ?

Lorsque vous avez le nez bouché, vous vous trouvez parfois en situations difficiles.

Vous avez du mal, vous ne parvenez pas à dormir comme il se doit.

Ce symptôme incommodant du nez bouché est le résultat d’une affection respiratoire contagieuse telle que le rhume, pour ne citer que celle-ci.

La marche pour décongestionner le nez bouché en permanence

La situation de nez bouché peut durer pendant 2 à 3 jours, voire en permanence.

Pour décongestionner le nez bouché en permanence, vous pouvez compter sur un exercice physique comme la marche.

Comment la marche peut aider à décongestionner le nez bouché ?

Également connu sous le nom de congestion ou obstruction nasale, le nez bouché correspond à une inflammation de la muqueuse nasale.

Les causes peuvent être diverses, plus d’infos sur nastent.fr.

Il y a alors un rétrécissement des tuyaux d’évacuation, ce qui fait que le mucus n’est plus capable de s’écouler de manière normale.

Une personne qui a le nez bouché a l’impression d’avoir la respiration coupée.

Généralement, cette congestion nasale ne constitue pas une situation isolée, elle peut s’accompagner de diverses plaintes telles que des éternuements ou des maux de tête.

Pour décongestionner le nez bouché, la marche peut alors constituer un exercice efficace.

Grâce à la marche, vous pourrez rétablir votre respiration par le nez de manière correcte.

Avec la position correcte de marche, vous allez pouvoir adapter votre respiration avec les efforts que vous fournissez.

Lorsque vous marchez, vous fournissez à vos poumons l’oxygène nécessaire pour pouvoir soutenir votre respiration.

Alors cela apporte de l’air qui limite le rétrécissement des tuyaux d’évacuation du mucus.

Ainsi, vous pourrez vous donner suffisamment d’air pour évacuer le mucus et décongestionner la muqueuse nasale.

Comment bien marcher pour bien décongestionner le nez ?

Pour mieux profiter de la marche, vous devez le faire en respectant certaines indications.

Concentrez-vous uniquement sur l’expiration

Marcher, c’est facile, mais l’idéal est de la pratiquer dans de bonnes dispositions.

Vous devez tout d’abord vous concentrer sur l’expiration afin de permettre la bonne inspiration de l’air au cycle suivant.

Également, c’est durant cette phase d’expiration que l’air vicié dans les poumons peut être bien vidé.

En retour, vos poumons seront bien remplis avec suffisamment d’oxygène afin de pouvoir dégager vos tuyaux nasaux.

Redressez-vous au maximum

C’est connu, pour décongestionner votre nez bouché, le mieux est d’adopter une bonne posture.

Du fait de l’inflammation de la muqueuse nasale et de l’obstruction des tuyaux nasaux, votre amplitude respiratoire est grandement limitée.

Alors, l’idéal est de vous tenir la plus droite possible quand vous marchez.

Maintenez vos épaules à un niveau bas en les positionnant vers l’arrière tout en laissant pendre vos bras.

Alors, pensez à détendre les muscles du cou, du visage tout en expirant le maximum d’air.

Respirez au rythme de vos pas

En marchant, vous pourrez respirer sur une fréquence de deux pas.

Cela signifie une expiration profonde sur 2 pas et une inspiration naturelle sur 2 pas.

Ensuite, maintenez le même rythme durant tout le parcours.

Si vous tentez de forcer, vous pourrez accroître l’obstruction nasale et rendre plus complexe le processus de décongestion.

Bien respirer par le nez

Pour décongestionner votre nez bouché, ne cherchez pas à vous rendre les choses compliquées.

Adoptez uniquement la démarche la plus naturelle possible.

L’essentiel en est que l’air rentre comme il se doit par le nez ou même par la bouche.

Ouvrez au maximum vos écoutilles tout en maintenant un effort soutenu.

Vous pourrez alors inspirer suffisamment de débit d’air.

Quand le dénivelé s’accroît

Lorsque vous marchez, il est possible de se confronter à un dénivelé qui augmente de manière ponctuelle sur quelques dizaines de mètres.

Soyez alors vigilant dans cette situation.

Vous pouvez maintenir le même rythme de marche et de respiration en expirant de manière profonde.

Votre rythme sera alors guidé par la respiration.

En conclusion

La marche est connue comme une activité physique qui possède de nombreux bienfaits.

Si vous avez le nez bouché, il s’agit d’une solution efficace pour le décongestionner et mieux respirer.


Articles connexes :

Essoufflement quand je marche en montée (montagne) : que faire ?

Le sport et la marche à pied font-ils baisser le cholestérol ?