Essoufflement quand je marche en montée (montagne) : que faire ?

Au cours d’une randonnée, il arrive souvent de tomber sur des cas de malaises.

Ceci est souvent dû à une mauvaise qualité de la respiration, qui peut provoquer un essoufflement.

Toutefois, il existe des alternatives pour y remédier.

Essoufflement quand je marche en montée (montagne) que faire

Les prérequis pour bien respirer lors d’une montée

Une randonnée en montagne est une activité sportive comme toutes les autres et elle exige certaines capacités pour y arriver.

Tout d’abord, vous devez être endurant, concentré et être capable de vous adapter à certaines conditions.

La respiration constitue aussi une aptitude qui doit être mise en avant au cours de cette activité sportive.

Pour en bénéficier, vous devez vous mettre en condition afin de diminuer les risques d’essoufflements qui peuvent subvenir.

Tout d’abord, il est conseillé de garder un sac ayant un poids raisonnable pour faciliter la marche.

Pour cela, vous devez choisir les outils essentiels dont vous aurez besoin pendant la randonnée.

Au cours de la marche, vous devez aller à pas lent afin de profiter de la nature et des bienfaits de cette activité sportive.

Il est aussi important de prendre des minutes de pause pour éviter tout risque d’essoufflement qui peut être dû à la distance.

Vous aurez plus d’infos sur mdem.org à ce sujet.

Les différentes manières pour respirer pendant une longue marche

Pour maintenir un bon rythme de respiration pendant la randonnée, vous devez respirer en vous servant de différents organes de votre corps.

Il peut s’agir de la bouche, du nez et du ventre.

Respirer par le nez et la bouche

La respiration par la bouche est plus efficace que celle qui se fait avec le nez.

En effet, le débit d’air que vous recevez en respirant par la bouche est plus important.

Cette manière de faire vous permet aussi de faire le plein de dioxygène qui se trouve dans l’air comparé à la respiration par le nez.

Par ailleurs, ce type de respiration peut assécher rapidement la bouche, il convient alors de faire une alternance entre les deux organes au cours de votre marche.

Pour cela, il est recommandé d’utiliser le nez lorsque vous êtes sur une surface plate.

Par contre, dans les descentes ou les montées, il est plus convenable d’utiliser la bouche.

C’est aussi le meilleur moyen pour respirer lorsque vous êtes dans une situation extrême.

Ainsi, vous avez moins de risque de vous essouffler lors de la pratique de votre activité sportive.

Respirer par le ventre

Pour bénéficier d’une bonne respiration, il faut l’apport des poumons après l’entrée de l’air dans l’organisme.

C’est en cela que la respiration ventrale est importante.

En effet, ce type de respiration vous donne la possibilité de prendre plus d’air, c’est tout à fait bénéfique pour vous, surtout lorsque vous êtes en haute altitude.

Elle consiste à faire de grandes et profondes inspirations qui sont pour la plupart lentes et rythmées.

Dans ce cas, le ventre se gonfle considérablement lorsque vous inspirez, ceci permet aux poumons de s’étendre plus facilement.

Vous avez ainsi plus de facilité à déplacer les côtes en faisant un minimum d’effort.

Il est important de se concentrer sur l’inspiration puisque l’expiration se fait naturellement sans grand effort.

À ce niveau, le diaphragme se décontracte facilement.

La posture convenable pour la marche

Pour bénéficier de tous les bienfaits de la respiration, il est aussi important de tenir compte de la posture.

Par ailleurs, celle-ci doit permettre à vos poumons de se gonfler sans difficulté, quel que soit le type de respiration que vous avez choisi.

Ainsi, vous devez éviter d’adopter une position qui implique un repli sur vous-mêmes.

En plus de la posture, les angles de votre sac à dos doivent être bien réglés pour vous permettre d’adopter une bonne position.

La ceinture ne doit pas être placée sur le ventre.

Ces différentes dispositions vous permettent de réduire les risques d’essoufflements au cours de votre marche.


Articles connexes :

Comment gérer la fatigue et les courbatures après une randonnée ?

La marche pour décongestionner le nez bouché en permanence ?